Examens préventifs

Pour prévenir les accidents et les maladies professionnelles, des examens préventifs réguliers sont nécessaires pour les employés des professions présentant un risque accru pour la sécurité. Avec notre offre, nous vous aidons en tant qu'employeur à remplir les exigences légales en la matière.

Hms Tag1 8 0015

Détection précoce des maladies d’origine professionnelle ou des maladies professionnelles

Une détection précoce des atteintes potentielles à la santé dans le travail quotidien protège aussi bien la personne concernée que les tiers.

En tant qu'employeur, vous êtes responsable de la sécurité et de la santé de vos employés dans le cadre de votre devoir de protection et de diligence. Les examens préventifs réguliers permettent le dépistage précoce et la prévention des maladies d'origine professionnelle. Ils garantissent le maintien des performances des employés et détectent les atteintes potentielles à la santé.

Contrairement aux examens d'aptitude, qui permettent de vérifier l'aptitude médicale de l'employé avant l'embauche, les examens préventifs visent à préserver la santé physique et mentale au travail.

Selon le profil d'exigences, le contenu de l'examen peut être composé de façon personnalisée. Il est par exemple possible de demander en plus un contrôle du statut vaccinal et les conseils qui en découlent.

Nos services

Prévention médicale en cas de travail à la chaleur

Examen médical d'aptitude selon les critères de la Suva en cas d'exposition à la chaleur.

Examens préventifs selon les directives de la CFST

Par exemple, les examens pour les grutiers, les examens pour les travaux présentant un risque de chute ou les travaux en hauteur.

Examen préventif pour le travail de nuit et le travail par équipes

Examen médical pour le travail de nuit et le travail par équipes conformément aux directives du SECO.

Dispositions légales

Avec les examens préventifs, l'employeur remplit les dispositions légales dans le cadre de son devoir de protection et veille à ce que les capacités des employés soient maintenues et que l'autoprotection soit garantie.

Le devoir de protection du travailleur est régi par l'article 328 du Code des obligations (CO).

Le devoir de protection n'est pas le seul fondement des examens préventifs, les dispositions légales le sont également. Il existe par exemple des indications claires sur les intervalles entre les examens pour le travail de nuit et le travail par équipes ou pour les examens concernant les grutiers.

En Suisse, la réalisation des examens préventifs s'appuie sur les directives de la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail CFST et du Secrétariat d'État à l'économie SECO. Les conditions-cadres légales pour les employeurs selon l'article 82, alinéa 1 de la loi sur l'assurance-accidents (LAA) constituent d'autres bases.

Eva Elisabeth Gerber 302

Vous avez des questions?

Eva Elisabeth Gerber-Glur répondra volontiers à votre demande